dimanche 10 août 2008

Marylin Dupuis, militante UMP

Chroniques asnièroises d'après le 16 mars 2008
(chapitre 20)


Jusqu'où Marylin Dupuis, miltante UMP, va -telle discréditer l'UMP d'Asnières et nationale?


Cette question peut maintenant être posée publiquement tant Marylin Dupuis, l'ancienne candidate de la liste de Manuel Aeschlimann aux élections municipales, militante de l'UMP asnièroise, semble, à l'insu de son plein gré, jeter un discrédit public national sur son parti et ses anciens colistiers.

Certes, c'est son droit le plus strict de participer à des émissions d'un type très particulier, comme « Secret Story » sur TF1, une chaîne de télévision dont le propriétaire n'est pas franchement, de plus, un adversaire connu de l'UMP.

Notre rédaction respecte naturellement toutes les libertés des citoyens, privées et publiques. Et donc aussi celles de la citoyenne Marylin Dupuis de diriger sa vie comme bon lui semble.

Cependant, quand une personne dispose d'un logement de 76m² par favoritisme MUNICIPAL manifeste, car sans droit légal sur un logement de fonction dans une école de la République, quand elle a tenté de cacher aux producteurs-réalisateurs de l'émission son appartenance à un parti politique (l'UMP), quand elle s'y fait passer pour une « voyante » de profession, déjà il est possible de s'interroger avec quelque légitimité sur les conséquences de tout cela sur l'UMP nationale et asnièroise.

Quand, en sus de cela, elle semble verser dans un comportement PUBLIC pouvant pour le moins interroger les citoyens, le tout EXPOSE avec son accord devant des millions de téléspectateurs, en tant que mère de famille sérieuse ayant affiché ses convictions UMP:

http://www.purepeople.com/13317-Nathalie-de-Secret-Story-Oui-Samantha-et-Marilyn-ont-bien-couche-ensemble-.html

il est plus que permis de s'interroger sur les retombées politiques et civiques à Asnières des actes publics libres de la militante UMP Marylin Dupuis.

La première question qui se pose est: l'UMP d'Asnières était-elle informée des intentions de sa militante de se mettre ainsi en vitrine nationale médiatique, révélant au passage le scandale du logement illégal attribué à cette adhérente de l'UMP sous le mandat de Manuel Aeschlimann?

La seconde question qui vient à l'esprit est: comment l'UMP d'Asnières, et la direction nationale ci-dessus, ressentent ces évènements qui portent manifestement atteinte à l'image officielle du parti cité et jettent la confusion dans une grande partie de son électorat traditionnel?

Nous sommes en plein mois d'août, il est vrai, mais l'information sur le logement illégal et la militante UMP d'Asnières a été lue ou entendue par des millions de citoyens, qui risquent de croire, au vu des séquences télévisées ou des vidéos enregistrées, que, décidément, à l'UMP, et surtout à celle d'Asnières, tout est possible, même ce qui ridiculise ce parti.

De source interne à cette formation politique, nous avons appris que l'inquiétude montait sur ce sujet, car l'ennui des vidéos annoncées- voir lien ci-dessus- est qu'elles peuvent être montrées et remontrées à tout moment, y compris en période électorale et surtout circuler partout largement.

D'aucuns, à l'UMP, estiment que l'UMP d'Asnières donne de plus en plus une image déplorable, pour ne pas dire, désastreuse, de leur parti. Qu'elle ait perdu Asnières était déjà lourd à accepter. Que des « affaires » scandent le cours du temps, cela devient difficile à supporter.

Que maintenant, une militante UMP asnièroise apporte le scandale sur le parti tout entier, en exhibant publiquement sa vie privée, voilà qui est trop!

En témoigne ce courriel de réaction que la rédaction a reçu d'un ancien élu RPR-UMP d'Asnières, aujourd'hui très éloigné de la vie politique:

« Ce que j'ai appris sur Mme Dupuis est lamentable (......).. Je considère que Manuel Aeschlimann, dirigeant du parti sur la ville, est responsable de cet état de fait inimaginable qui fait passer l'UMP pour un parti de prébendiers, de faveurs particulières, se vautrant dans un exhibitionnisme de moeurs indigne (.....). Si l'UMP à Asnières est descendue si bas aujourd'hui, c'est à Manuel Aeschlimann qu'elle le doit. Il conviendrait, pour la décence, qu'il démissionne du parti avant d'en avoir fait un objet national de honte et de dérision ».

A l'évidence, certains n'hésitent plus, dans le parti du Président, à souhaiter ouvertement que Manuel Aeschlimann se mette (ou soit poussé) en congé de parti et que la section locale d'Asnières soit « rénovée » profondément.

Tout cela au nom des intérêts supérieurs de l'UMP et des élus de ce parti dans le 92!


Marylise Dipusu


Note de la rédaction

Nous ne cacherons pas à nos lecteurs qu'un large débat contradictoire a eu lieu entre les membres de la rédaction afin de savoir si les informations concernant les agissements PUBLICS de Mme Dupuis dans le cadre de l'émission de TF1 devaient faire ou non l'objet d'une chronique sur Asnières Nouvelles Citoyennes.

L'échange a conclu que, à partir du moment où la personne concernée représentait un parti, en l'occurrence l'UMP d'Asnières, avait été candidate de ce parti au poste d'élue municipale devant tous les citoyens de la commune, donc avait revendiqué son appartenance politique et brigué la confiance des électeurs, il était nécessaire que ses actes publics conscients et avérés soient mis en lumière comme élément public de connaissance sur cette personne.

Cette position a été renforcée par la découverte, dans le cadre de cette émission, de l'affaire de l'appartement « de fonction » de 76 m² illégalement loué par la Ville à cette militante UMP.

Nous avons aussi été encouragés en ce sens par les réactions de citoyennes et de citoyens, élus et anciens élus, qui étaient marqués par ce qui peut être résumé comme une « déliquescence de l'UMP asnièroise » sous la direction politique de Manuel Aeschlimann.

La rédaction tient à préciser clairement qu'elle ne porte absolument aucun jugement intrinsèque de valeur sur les actes publics de Mme Dupuis qui relèvent de sa liberté personnelle, à l'exception de son acceptation d'un logement de fonction municipale auquel elle n'avait pas droit, le tout sur les fonds publics.

Elle ne s'intéresse ici qu'aux éventuelles conséquences de ceux-ci pour la ville (logement illicite), la qualité de sa vie publique (le respect dû aux citoyens par une ancienne candidate à la Municipalité et militante UMP asnièroise) et à la transparence nécessaire des actes publics des personnes publiques qui se sont elles-mêmes mises en avant dans la vie locale en sollicitant la confiance des citoyens.

7 commentaires:

Daniel a dit…

A la rédaction,

Le choix fait, que je comprends avoir été difficile, est bien expliqué.

Il est évident que la militante et ex-candidate UMP passant dans Secret Story n'est pas du meilleur effet.

Mais, ne boudons pas notre joie: ainsi, toute la France sait qu'à Asnières, le système Aeschlimann faisait dans le favoritisme pour les logements à des belles femmes du parti au pouvoir.

Quelque part, Marylin porte les pires coups au système qui l'a logée illégalement. C'est bien!

Bon courage,
----------------------------------

A Castafiore-Lionel: je prends de l'avance sur vos soucis récurrents d'égo.

Non, encore une fois, je ne parle pas de vous, ni de votre blog de rien, Monsieur le Censeur.

Je vous ignore tout simplement comme je fais pour tout importun.

lionel lindemann a dit…

quand on s'intéresse un peu à la carrière de Chirac ou de Pasqua, on constate que l'image de "parti de prébendiers, de faveurs particulières" n'est pas bien nouvelle.

cela a sans doute échappé à votre habituel anonyme lorsqu'il était élu UMP-RPR. étrange aussi qu'il ne relève pas la corruption, qui gangrène également l'image de ce parti.

il y avait il est vrai une différence : ces augustes personnages préféraient l'hypocrisie à l'"exhibitionnisme de moeurs indigne".

concernant marylin, il est assez facile de deviner les sources de bakchich, qui a lancé l'affaire.

dans le film qui concernait le logement d'un membre de la famille ristori, on voit Mme Fischer expliquer en substance qu'un élu au-dessus de tout soupçon se doit de défavoriser sa propre famille.

jouer les hypocrites ici ensuite, style "fallait-il en parler ?" est simplement une façon d'essayer de se dédouaner vis-à-vis de ceux qui considèrent que taper sur une femme seule, hôtesse d'accueil et mère de deux enfants n'est pas très heureux.

à "daniel" : pour quelqu'un qui m'ignore, vous me parlez beaucoup. que ce soit sous votre vrai nom, ou sous vos divers pseudonymes.

lionel lindemann a dit…

propos de Mme Fischer dans le film de Bakchich, à partir de 3"52 :

"est-ce qu'il est normal que des membres de la famille du maire obtiennent des logements ? après, c'est une question d'éthique personnelle. Y a des maires qui refuseront cela par principe. Et puis d'autres qui considéreront que ce n'est pas parce qu'ils sont maires que leur famille doit en pâtir."

lionel lindemann a dit…

pour ceux qui s'intéressent à l'identité de "daniel", il leur suffit de lire les commentaires de ce bel article sur agoravox, où un certain philippe vassé lançait pour la première fois l'anathème sur mon ego.

comme je l'ai depuis lors affublé du sobriquet de dupont & dupond, en hommage à ses grands talents d'enquêteur, voici la réplique par la castafiore.

c'est ce qui me déçoit toujours le plus chez lui : son manque d'imagination.

elle le conduit à envisager les autres comme lui-même : commenter son propre blog sous pseudonyme pour faire masse, avoir des soucis récurrents d'égo etc.

tout ceci serait très amusant si au final, des gens qui ne font pas de politique ne se retrouvaient pas impliqués.

cclin a dit…

Note de la rédaction


Pour les lecteurs qui auraient encore des doutes sur la qualité des informations que Monsieur Lionel Lindemann croit utile d'apporter plus haut sur Marylin Dupuis, militante UMP, qu'il présente comme une mère « seule » -qu'en sait-il?- et hôtesse d'accueil, nous soumettons à la sagacité de chacun ces deux liens, qui peuvent inciter à penser que Monsieur Lindemann essaie d'abuser les citoyens.


http://www.programme-tv.net/news-tv/divertissement/1887-elue-ump-secret-story-marylin-dupuis/


Ce lien révèle que dès le début de la participation de celle que Monsieur Lindemann nous présente comme une « pauvre mère seule avec deux enfants » à l'émission « Secret Story », de nombreux sites et blogs ont dévoilé son appartenance, cachée par Mme Dupuis, à l'UMP d'Asnières.

Comme Monsieur Lindemann veut présenter aux citoyens Marylin Dupuis comme une « hôtesse d'accueil » sans la moindre référence, nous conseillons ce lien aux lecteurs afin de vérifier la crédibilité de ses dires et la réalité du métier qu'annonce la principale intéressée, pas nous bien sûr:.

http://secret-story.hiha.fr/marilyn-medium/

Qui et quoi Monsieur Lindemann espérait-il « dédouaner » par ses « inexactitudes »?

La réponse coule de source.

Quant à Bakchich, nous ne savons pas les « sources » qui ont apporté l'information, mais nous saluons l'intérêt social, citoyen et civique de l'article qui dénonce des pratiques infâmes contre les milliers de citoyens en attente LEGITIME d'un logement social HLM et les personnels enseignants ou de service ayant besoin d'un logement de fonction en rapport avec leur vrai travail au service de la collectivité.

Monsieur Lindemann dénonce MM Pasqua et Chirac comme « hypocrites ». Dont acte!

Mais, sur les règles d'attribution des logements sociaux et de « de fonction » sous le mandat de Manuel Aeschlimann, il est étrangement incapable de parler au présent et de dénoncer des pratiques carrément iniques et illicites.

Les hypocrites cités par Monsieur Lindemann semblent avoir eu un élève brillant dans ce registre: Monsieur Lionel Lindemann lui-même!

Mais, il est vrai que lui n'habite pas à Asnières, n'y paie aucun impôt et ne cherche pas à se loger avec un petit salaire. Son cynisme déguisé n'en est que plus manifeste.

Monsieur Lionel Lindemann est ainsi: il veut bien « défendre » une militante UMP qui a bénéficié d'un passe-droit inacceptable au détriment de familles vraiment dans le besoin, mais ne s'intéresse pas aux victimes des pratiques illégales et malsaines qu'il entend couvrir de sa petite voix.

Toute la morale de Monsieur Lindemann est ici exposée dans sa crudité nué, si l'on ose dire.

Pour la rédaction
Line

Daniel a dit…

A Lionel,

L'imaginaire est votre guide. Le ridicule votre compagnon.

Au Canada, surtout à Montréal, vous seriez une star de l'enquête privée ratée.

Dans la saga Aeschlimann, on avait la fausse médium qui passe à TF1, maintenant, on a en prime un petit Rantanplan pseudo-blogueur humain au flair forcément faillible.

Avez-vous pensé à jouer dans le prochain "pink panther" le rôle de l'inspecteur-guignol?

Vous avez le talent pour le cinéma de fiction ou le théâtre d'ombre.

Bonne chasse, Rantanplan....!!!

libre a dit…

Je ne pense pas que cela serve à grand chose de houspiller Maîîîîître Lionel Aeschlimann, ce pauvre et brave avocat de la nébuleuse du même nom.

Il y a des débats nettement plus sérieux...