vendredi 8 août 2008

Asnières: un fichier de citoyens juifs?

Chroniques asnièroises de l'après 16 mars 2008
( chapitre 18)



Sécurité: tentatives de camouflage des informations et responsabilité du Ministère de l'Intérieur


Pendant que l'instruction sur les violences à Asnières survenues le 14 juillet 2008 se poursuit, un article de Rue89 a retenu notre attention.

http://www.rue89.com/2008/08/08/14-juillet-recit-de-deux-nuits-de-violences-passees-sous-silence

Il démontre bien que la mairie d'Asnières n'est pas responsable des faits survenus -pas plus que toutes les autres mairies de toutes couleurs politiques dans tout le pays confrontées aux mêmes violences- et pour lesquelles le Ministère de l'Intérieur a tout fait pour les minimiser ou en nier le caractère national et l'ampleur croissante, comme le relate l'article cité ci-dessus.

Cela ne signifie pas qu'à Asnières, les causes des violences vécues, qui, il est bon de le rappeler, ont blessé gravement un jeune Commissaire de police adjoint, n'aient pas été très spécifiques.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la Municipalité doit, de notre point de vue, être très vigilante quant à l'enquête en cours et être associée pleinement par le Procureur de la République à l'instruction en cours.

Certes, celle-ci a avancé: l'exploitation aux fins d'élucidation des évènements des images vidéo prises a progressé, ainsi que les recherches via Internet relatives à l'achat d'engins pyrotechniques et à leurs acquéreurs, notamment.

Le maire-adjoint à la sécurité, Monsieur William Lanz, a ici toute sa place à prendre en devenant le lien privilégié entre la Ville et les services d'enquête sous l'autorité du Procureur de la République de Nanterre, démontrant au passage sa détermination -et celle de la Municipalité à travers lui- à faire toute la lumière sur les faits survenus.

Mais, l'essentiel demeure: découvrir qui a organisé avec tant de méthode structurée et de moyens financiers ces violences et avec quel objectif précis sous-jacent?


Favoritisme: l'ancien maire poursuivi par la malchance


Déjà bien en peine avec l'écho national large donné par les médias au réquisitoire du Parquet de Nanterre à son encontre pour « octroi d'avantages injustifiés », réquisitoire non-définitif, l'ancien maire, qui n'ignore pas que le dossier AVENANCE avance, comme progresse l'enquête sur le supposé usage de fonds parlementaires publics aux fins de salarier la nounou de ses enfants et celle sur les « fichiers ethniques », supposés avoir servi à des fins électorales pour au moins une élue de son groupe, Madame Patricia Chavinier, voilà que la presse nationale découvre le logement de fonction indue, dans une école de plus, de Madame Marylin Dupuis.

On apprend incidemment que cette citoyenne, militante UMP réputée proche de l'ancien maire, a obtenu un « logement de fonction » suite à un bail précaire signé entre elle et Monsieur Charles Caillet pour la Ville.

Jusqu'ici, les citoyens pensaient que les logements de fonction dans les écoles étaient, de par la loi, réservés aux enseignants et aux personnels attachés aux écoles.

A Asnières, sous le système Aeschlimann, une militante UMP, se présentant comme « médium » (!!!) de profession, a obtenu ce type de logement.

L'ancien maire va encore être accusé de « favoritisme » ou, c'est selon, « d'octroi d'avantages injustifiées ».

http://fr.tv.yahoo.com/07082008/24/secret-story-marilyn-bientot-viree-de-son-appar-0.html

http://www.purepeople.com/13253-Secret-Story-Marilyn-bientot-viree-de-son-appartement-dans-la-vraie-vie-.html

http://bakchich.info/article4669.html

http://www.cest-off.com/?p=1852

Non contente de passer pour une militante UMP honteuse qui cache ses appartenances politiques pour mieux passer à la télévision, notre concitoyenne d'Asnières est en passe de créer de nouveaux problèmes à son ami Manuel Aeschlimann, dont, il est vrai, elle n'avait pas « lu » dans le marc de café et les boules de cristal la défaite le 16 mars 2008.

Décidément, l'UMP d'Asnières ne sait plus quoi faire pour ridiculiser son parti et elle-même.

Nous proposons donc, avec cette histoire affligeante venue d'Asnières et des amis de l'ancien maire, que l'UMP devienne « l'Union des Médiums Professionnels ».


Fichiers ethniques d'Asnières: un fichier des citoyens juifs?

Dans le cadre de l'enquête en cours sur les « fichiers ethniques » asnièrois, qui, sauf erreur, rassemblaient des citoyens natifs des pays d'Afrique du Nord et des DOM-TOM, notre rédaction appelle le Procureur de la République, Philippe COURROYE, à s'intéresser à un autre possible fichier, celui qui aurait été utilisé début 2001par le candidat RPR de l'époque à la mairie, Manuel Aeschlimann.

En effet, nous avons retrouvé une invitation qui a été envoyée aussi par la voie postale à des citoyens d'Asnières présumés par les expéditeurs être « membres de la communauté juive de la ville ».

Serait-ce à croire qu'un « fichier des citoyens juifs d'Asnières » aurait été constitué à l'époque par le RPR d'Asnières?

L'invitation est d'une clarté absolue et nous en communiquons, dans un souci laïque et républicain, le texte intégral, conservé par notre rédaction avec soin (les différences d'impression sont d'origine):


Manuel Aeschlimann
Maire d'Asnières sur Seine, Conseiller Général des Hauts de Seine
et
les membres de la liste « En avant Asnières »


seront heureux de vous accueillir à la réunion organisée à votre attention


Jeudi 8 février 2001, le jour du Nouvel An des Arbres
à 20 heures
à la Synagogue
73 bis rue des Bas à Asnières

A l'issue de cette réunion un cocktail est prévu au cours duquel vous pourrez
rencontrer le Maire personnellement.


Infos complémentaires: 01 47 33 33 33 Invitation à présenter à l'entrée


Comme l'ancien maire ne cesse de dire que tous les fichiers qu'il a utilisés sont légaux, légitimes et déclarés à la CNIL, nous espérons que ce « fichier » de citoyens asnièrois présumes juifs respecte bien toutes les lois de la République.


Marylise Dipusu

7 commentaires:

cclin a dit…

A la rédaction d'ANC,

Excellent article qui rappelle les origines du système Aeschlimann dans sa mise en place.

Le passage sur Marylin Dupuis est amusant , mais il est vrai que, maintenant, les produits du système Aeschlimann font rire la France entière.

Dans le favoritisme dont Manuel Aeschlimann se défendait voici quelques jours, le voici habillé pour l'automne avec l'affaire des parents Dechenoix et le logement de fonction en école publique de la médium militante UMP.

Sur le fichier des « citoyens juifs », j'attends la réaction de la LICRA et du CRIF, qui devrait arriver vite.

Sans oublier la CNIL que vous citez et qui risque de ne pas aimer ce type de « fichiers ».

Salutations citoyennes,

François

lionel lindemann a dit…

oui, excellent article qui montre de plus en plus clairement que ce que vous étiez incapable de réussir sur le terrain politique, vous l'avez obtenu en impliquant la justice.

sur le favoritisme tempéré (petit privilège, logement, boulot) que je désapprouve mais qui est approuvé par 60% des Français, vous faites croire à de la corruption.

vous êtes en désaccord avec un homme politique qui considère que le modèle d'intégration français est en échec, avec des arguments intéressants et en assumant sa politique :

http://www.revue-republicaine.fr/spip.php?article983

ici aussi je ne suis pas d'accord avec lui, mais au lieu de l'attaquer là-dessus, vous sortez d'affreux fichiers électoraux que n'importe qui peut trier dans excel sur la base du lieu de naissance et vous en faites le scandale des fichiers ethniques. peu importe que le lieu de naissance n'ait jamais fait l'ethnie. à ce compte là ségolène royal est d'ethnie "africaine". si la belle république laïque ne veut pas qu'on trie sur le lieu de naissance, qu'elle arrête de le recenser. qu'elle arrête de faire la distinction entre ses ressortissants nés à l'étranger et ceux nés sur son territoire. etc.

en judiciarisant, vous empêchez en vérité le débat public sur ces questions. l'homme politique ne peut plus assumer ses choix car il sera attaqué à la marge au tribunal. vous appauvrissez en vérité la démocratie, qui n'est jamais plus forte que quand toutes les opinions et toutes les expériences peuvent être confrontées.

il y avait jusqu'ici une justification légitime à ces procédés : l'inégalité d'accès à la population pour en débattre. cette justification tombe à partir du moment où votre punching ball préféré n'est plus maire.

en continuant, vous justifiez à posteriori toutes les actions qu'il a entreprises pour vous faire taire. vous montrez qu'il n'est pas seul responsable de la judiciarisation de la vie politique. et vous illustrez votre part de responsabilité dans la mise en place et les dérives de ce que vous qualifiez d'années de plomb.

cclin a dit…

Message de la rédaction


« Le texte ci-dessus a été écrit par Lionel Lindemann, connu comme actif soutien du système Aeschlimann et justificateur de ses dérives à Asnières, bien que n'habitant pas dans la ville et n'y ayant jamais eu une action citoyenne.

La rédaction informe les lecteurs que nous n'assumons pas les dires répétés, incompréhensibles et incohérents, de l'intéressé qui relèvent de sa seule responsabilité.

Confiants dans l'intelligence et la culture de nos lecteurs, nous les laissons juger en toute liberté de la « qualité » et de « l'utilité » des propos de cette personne.

Pour la rédaction,
Line

Daniel a dit…

A la rédaction,

De plus en plus fort, la Castafiore, alias Lindemann!

Il ne sait même pas que Manuel Aeschlimann a été battu sur le terrain politique, celui du scrutin démocratique.

Il n'a rien compris au dossier des "fichiers ethniques" et ne dit rien sur le fichiers des "citoyens juifs" d'Asnières!!!

Et en plus, il met les "années de plomb" vécues par les Asnièrois sur le dos du blog et de sa rédaction....Au fou!

Line, vous avez bien fait de mettre ce message de bon sens en dessous de ce fatras pathétique et pathologique incroyable.

On aurait pu aussi mettre, pour rire un peu:
La Castafiore a encore tort.
ou
Le tort tue l'accord de la Castafiore
ou
La Castafiore fonce fort dans le décor

Finalement, je crois que Lindemann représente bien ce que les gens d'Asnières appellent, en parlant des derniers partisans d'Aeschlimann, les "derniers ânes".

Celui-là est chargé en âneries!

lionel lindemann a dit…

il semble s'avérer que miss marilyn dupuis, dans la vie non médiatique, est hôtesse d'accueil et mère de deux enfants.

bien vu les gars, excellent choix de cible, continuez !

lionel lindemann a dit…

@"daniel" :

déformer le propos initial pour dire que l'autre ment ou est ridicule fonctionne pas mal à l'oral, par exemple en conseil municipal. idéalement cette technique aboutit à l'énervement de l'intéressé, qui aux yeux de beaucoup vaut aveu.

elle fonctionne aussi très bien sur agoravox puisqu'on y a ses groupies qui votent négativement le propos d'origine qui finit replié. ne reste plus que la belle tirade sur le mensonge ou la bêtise de l'intéressé, qu'on dénonce par son nom, histoire d'être bien sûr que la chose apparaisse en bonne place dans les moteurs de recherche.

ici c'est un peu plus difficile, puisqu'on ne peut pas noter les commentaires. alors on peut en faire tout plein, pour mettre en évidence l'hérétique. mais ça demande plus de boulot. faudra vite revoir le système des commentaires, je pense.

Daniel a dit…

Rions un peu du prétentieux Lionel L.

L Lindemann se veut hérétique, il n'est qu'erratique.

Quand sa propre médiocrité est chose connue de tous, le médiocre accuse les autres de ne pas être à son niveau.

Pitoyable et piètre défense d'un homme isolé qui se noie dans sa propre absurdité.

L Lindemann est ainsi une aide et une source d'inspiration pour ce blog car il montre ce que peut produire de plus vide de tout sens un défenseur d'un système condamné par les citoyens.

Continue à vaticiner, Lionel, tu fais oeuvre utile...contre toi-même. C'est bien.